Voit-on tous les mêmes couleurs ?

 “Life is art, live yours in color!”

Cette citation m’inspire beaucoup au jour le jour me rappelant comment je devrais vivre ma vie. Je dois profiter au maximum de ma vie et c’est à moi de la créer et de la colorier, pas aux autres. J’ai toujours eu une passion pour les couleurs. Elles sont partout autour de nous, et sans elles nous verrions la vie en noir et blanc.

Les couleurs ont pour moi différentes significations et influences et me procurent des émotions variées. Je me suis toujours posé plusieurs questions sur le mystère qu’étaient les couleurs et comment nous avons évolué avec elles et que serions-nous sans elles.

Percevons-nous vraiment les mêmes couleurs que les autres ? Pourquoi avons-nous une couleur favorite ? Quelles influences ont-elles sur chacun ?

Certes nous avons tous des visions différentes de la vie et chaque couleur est personnelle. Pourtant, elles ont toutes des effets sur notre quotidien et souvent ces derniers sont semblables.

Pourquoi ?

Je voudrais lors de ce travail de maturité approfondir mes recherches pour essayer de répondre aux mieux aux nombreuses questions que je me suis posées. Je voudrais comprendre de manière plus approfondie ce sujet. Je voudrais, d’un point de vue scientifique analyser les couleurs qui décorent notre monde et comprendre comment celles-ci agissent sur le quotidien de l’humain en général.

Mais je voudrais aussi explorer le côté artistique des couleurs ainsi que l’aspect culturelle des couleurs. Mon objectif final serait de voir et de comprendre comment les différents aspects des couleurs se mélangent et comment, contrairement à notre habitude de les catégoriser soit dans l’un, soit dans l’autre, ils sont liés.

Vivons-nous vraiment notre vie en couleur ?

Et si oui, sommes-nous les seuls à la colorier ? LES COULEURS “Sensation résultant de l’impression produite sur l’œil par une lumière émise par une source et reçue directement ou après avoir interagi avec un corps non lumineux”1. Telle est la définition de la couleur donnée dans le dictionnaire Larousse.

La couleur est effectivement la perception qu’a l’œil de l’émission de lumière sur différents objets ou provenant de source de lumière. Grace a la couleur, nous ne voyons pas le monde autour de nous en noir et blanc.

La fonction principale de la couleur est de permettre à ceux qui la perçoivent de différencier des objets qui auraient la même forme et la même structure. Depuis toujours, la couleur fait partie des choses banales avec lesquelles nous vivons.

Grace à nos yeux, les couleurs sont parmi les premières choses que nous ressentons. Mais très vite les couleurs vont devenir un aspect normal dans notre vie et nous allons arrêter de prêter attention aux rôles capitaux qu’elles ont dans notre quotidien. Le plus vieux pigment de couleur organique, découvert aujourd’hui, est un pigment rose pétant, datant d’il y a 1.1 milliard d’années.

Ce pigment provenait de la photosynthèse des cyanobactéries, que nous appelons aussi algues bleu-vert aujourd’hui. Nous ne pouvons pas dire que les couleurs sont un jour apparues et qu’auparavant le monde était en noir et blanc. Mais sur notre terre, les couleurs ont évolué avec les différents organismes qui sont apparus au fil du temps. Comme cité avant, il y a eu en premier des microorganismes, appelés cyanobactéries, qui possédaient un pigment rose dû à la chlorophylle.

Ces microorganismes dominaient les océans. Puis il y a eu des plus grands organismes qui ont dominés les précédents. D’abord les algues, 1000 fois plus grand que les cyanobactéries, dont les pigments ont commencé à changer et devenir vert ou bleu pour certains et qui ont permis à des plus grandes espèces d’évoluer. Et puis d’autres espèces sont apparues et ont développé différentes couleurs dépendant de leur alimentation et de leur environnement.

Les couleurs ont joué un rôle majeur dans l’évolution. Elles ont permis à certaines espèces et même des individus parmi les espèces de se différencier, de se camoufler, de se concurrencer. C’est il y a environ 100’000 ans que les hommes ont créé la première palette avec un coquillage d’ormeau. Cette palette contenait des pigments d’ocre et de charbon. Mais au fil du temps les couleurs sur les palettes n’ont cessé de varier.

Les hommes utilisaient des fleurs, des baies, du sang, des minéraux et autres matériaux trouvés dans la nature pour pouvoir s’exprimer et représenter de manière la plus réaliste possible leur environnement. Petit à petit des techniques pour perdurer la couleur sur les œuvres d’art et pour la rendre plus vivide ont été développées.

Depuis, la variété de couleurs et les différentes matières utilisées ont permis aux hommes d’exprimer plus librement leurs talents et leur créativité et de produire des œuvres d’arts qui nous émeuvent encore aujourd’hui2. Mais la couleur existe-t-elle vraiment ? Si nous pouvons voir de différentes couleurs, c’est principalement grâce à nos yeux et notre cerveau.

Les couleurs que nous percevons, n’existent en fait pas telle quelle. En réalité, ce que nous appelons couleur est la lumière composée d’ondes électromagnétiques. Notre œil ressent des longueurs d’ondes différentes correspondant à des couleurs précises. Aussi bien qu’une longueur d’onde représente une couleur, deux longueurs d’ondes différentes peuvent correspondre à cette même couleur. Notre capacité de voir est dû en grande partie à la rétine.

La rétine est une partie de l’œil sensible à la lumière composée de plus de 130 millions de photorécepteurs dont 5 millions sont des cônes et 125 millions sont des bâtonnets qui forment les images. Les cônes sont responsables de la netteté et de la couleur de l’image formée par la rétine. Il y a trois types de cônes sensibles à trois gammes de longueur d’onde. Et les batônnets mesurent l’intensité de la lumière et les contrastes.

La rétine va capter la radiation lumineuse et la transformer à travers des réactions biochimiques en impulsions électriques, puis ces impulsions seront envoyées sous influx nerveux au cerveau qui va les interpréter et ensuite reconstruire et même modifier l’image. C’est lors de cette interprétation que le cerveau va traduire les ondes en couleurs telles que nous les percevons3.

Un spectre de longueur d’onde, allant de 400nm qu’est le violet a 700nm qu’est le rouge, regroupe toutes les couleurs visibles par nos yeux. Le blanc est en fait la combinaison de toutes les couleurs du spectre. Le soleil par exemple émet de la lumière blanche. C’est pour cela que lorsqu’il pleut et qu’il y a en même temps du soleil, nous pouvons parfois apercevoir un arc-en-ciel. Ce sont toutes les longueurs d’ondes présentes dans la lumière blanche qui se réfléchissent sur les gouttes d’eau.

Le noir, au contraire, est l’absence de toutes les couleurs du spectre lumineux4. Nous savons que parmi les différentes nuances de couleurs, l’œil peut en distinguer environ huit millions5. Les couleurs, dans la nature, jouent un rôle primordial chez les animaux ainsi que chez les végétaux. Chez certaines espèces, les couleurs ont comme but d’aider à se camoufler. Que ça soit pour la chasse, pour fuir ou pour ne pas être dérangé, beaucoup d’animaux ainsi que des plantes utilisent les couleurs pour se confondre dans leur environnement et tromper soit leur proie, soit leur prédateur. Un autre intérêt des couleurs est de séduire.

Notamment pour s’accoupler mais aussi pour attirer des proies ou des acteurs à la reproduction, comme les fleurs avec les insectes, plusieurs espèces utilisent les couleurs pour enchanter. Les couleurs, chez les animaux et les végétaux, ont aussi comme objectif d’effrayer d’autres espèces. Cela leur permet de dissuader un prédateur possible. Finalement, un rôle capital que jouent les couleurs est la communication.

Les espèces peuvent vouloir utiliser la couleur pour communiquer au sein d’une même espèce pour indiquer une source de nourriture, un nouveau chemin ou un lieu dans lequel se protéger ou alors au contraire pour avertir du danger que pourrait représenter une certaine espèce telle qu’une grenouille venimeuse6. Certes les couleurs ont toujours joué une grande importance dans la nature, et cela encore aujourd’hui.

Mais est-ce que c’est aussi le cas chez nous les humains ?

Et si oui, est-ce que les fonctions des couleurs ont évolué ou même changé ?

Les couleurs sont effectivement très importantes pour nous les humains et influencent beaucoup notre comportement dans la vie quotidienne. Comme dans la nature, les couleurs jouent un rôle capital dans la communication. Toutefois, elle a deux autres fonctions qui ne sont pas très présentes dans la nature. La première est d’enjoliver notre environnement. La deuxième est d’exprimer nos pensées, nos sentiments, notre créativité78.

Chez les hommes comme chez d’autres espèces, la communication est primordiale et la couleur permet en grande partie d’y arriver. Les couleurs ont comme première fonction d’avertir des dangers. Le contraste de luminosité est très important pour attirer l’attention et avertir à partir d’une grande distance et dans des conditions météorologiques mauvaises.

Un exemple est l’utilisation du contraste de couleur jaune/noir sur les panneaux de signalisation pour avertir les gens des dangers possibles qu’il pourrait y avoir sur la route ou ailleurs. Ils sont visibles des loin et reflètent la luminosité des phares des voitures.

Un autre exemple est l’utilisation du contraste rouge/blanc sur des contenants ou des objets qui pourraient s’avérer dangereux. Il y a par exemple des produits chimiques qui peuvent être empoisonnés ou alors bruler ou des jouets tels les Lego qui sont trop petits et pourraient être un risque d’étouffement pour des enfants de moins de 3 ans. Il y a aussi le fameux panneau “STOP” signalant l’arrêt impératif avant de continuer ou l’autre panneau indiquant le sens interdit d’une rue. Une autre fonction de la couleur dans la communication est celle d’attirer l’intérêt des gens.

Il est très utilisé notamment en marketing. Nous appelons la perspicacité d’une couleur sa capacité de faire entrer un objet dans la perspective consciente de l’homme sans qu’il y prête attention. Les couleurs brillantes ou “flashy” telles que le jaune, le jaune-vert, le rouge ou l’orange sont perspicace. Elles sont très souvent utilisées dans des publicités pour que le cerveau retienne les informations clés comme un chiffre ou un mot.

Elles sont aussi utilisées pour indiquer des rabais ou des actions. Ce sont des couleurs que l’œil voit très rapidement et auxquelles il va plus prêter attention, même si c’est inconsciemment, que d’autres couleurs telles que le noir, le bleu foncé, le violet ou même le vert9. C’est là-dessus que les vendeurs et industries vont beaucoup jouer afin d’assurer que les cerveaux des gens ciblés vont retenir certaines informations qui feront un déclic lorsque le cerveau les reverra ou qu’il apercevra quelque chose de semblable.

Et cela va pousser les cibles d’acheter les produits. Troisièmement les couleurs sont importants dans les différentes cultures, qu’elles soient religieuses, ethniques ou régionales. Les couleurs ont un impact important dans toutes les cultures. Elles symbolisent parfois des dieux, des sentiments, des concepts, des fêtes etc. Comme exemple il y a le rouge et le vert, couleurs complémentaires, qui représentent souvent Noël, ou alors le bleu et le rose, couleurs qui représentent respectivement le genre masculin et le genre féminin.

Le blanc est souvent symbole de paix, le rouge symbole de l’amour. Cela a un impact direct sur la famille leur traditions et leur enseignement. Dans ces cultures, ces couleurs permettent de communiquer différents messages, morales et rappels que les gens partageant la culture peuvent reconnaitre et comprendre. Chez les humains, la couleur symbolise aussi beaucoup les sentiments, les états et les émotions et permet de communiquer les humeurs et états de chacun. Nous pouvons l’apercevoir dans les différentes expressions françaises.

Il y a par exemple “voir rouge” qui veut dire “être en colère” ou encore “broyer du noir” qui veut dire “penser qu’a des choses négatives”. Les couleurs sont donc très importants dans la communication entre nous les humains. Un autre domaine dans lequel la couleur est d’une importance capitale chez les humains est l’esthétique. Nous utilisons beaucoup la couleur pour embellir notre environnement. Nous garnissons nos maisons d’objets colorés.

Ou bien nous peignons différentes salles et constructions de couleurs distinctes. Nous avons tous une couleur préférée. Cette couleur se reflète et se retrouve très souvent dans notre environnement privé pour décorer ou alors sur ce que nous portons. Nous avons très rarement des habits que d’une seule couleur. Nous varions les couleurs qui nous plaisent et défilons fièrement dans la rue, revêtus de nos habits multicolores. Nos accessoires, nos voitures, nos cheveux, etc. divergent aussi en couleur dépendant de nos préférences.

Nous prêtons aussi une grande importance aux couleurs de nos aliments. Pour beaucoup la couleur représente la fraicheur des aliments. Si les fraises ne sont pas d’un rouge vif, ou les bananes ne sont pas jaunes, ces fruits ne nous paraissent pas frais. Les boissons tels les sodas doivent aussi être de la même couleur que leur gout même s’il faut ajouter du colorant.

Plus les couleurs des objets que nous achetons sont vives, plus l’objet a l’air neuf et intéressant. Chez les humains en général, l’esthétique, et donc les couleurs, sont très importants.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *