L’impact de la stimulation publicitaire sur les comportements des enfants Tunisiens

Sommaire

1.Intérêt de la recherche.

2.Problématique.

3.Objectif de la recherche.

4.Positionnement épistémologique.

5.Cadre conceptuel et hypothèses.

6.Méthode de recherche.

1. Intérêt (l’importance) de la recherche

Dès le début ; aux années 60 ; et pour satisfaire des besoins et des désirs (entreprises, consommateurs…), un nouveau concept : « Publicité », flotte à la surface.Cette dernière qui avait en ce moment-là une fonction informative.En suivant une stratégie bien étudier les annonceurs qui ont fixés dès la planification comme objectif de commercialiser leurs produits en visant à cet instant une cible précise. Cette cible présente dans le temps les adultes qui sont toujours le noyau de l’unité ou les preneurs de décisions, vue que pour la période, les ménages sont composés des parents dont un père autoritaire et une mère qui se respect avec des enfants dont leurs rôle est presque négliger, pas de liberté, pas de partage, tout est strict. Et avec l’évolution (entreprises, acteurs, environnement…), l’annonceur à changer la stratégie avec laquelle plusieurs autres choses ont changé, tel que la fonction de la publicité qui est devenue séductrice.

Dans leur stratégie, plusieurs concepts importants se présentent, qui sont : Comportement, sensoriel (dès les années 50 jusqu’aujourd’hui), expérience, souvenirs et émotions. Petit à petit les entreprises continuent leur travail pour l’obtention de leur objectif qui est la maximisation des profits (monétaire, morale…) d’une façon efficace et efficiente surtout, mais en utilisant la nouvelle fonction de la publicité (la séduction) en d’autre termes la manipulation des annonceurs à leur cible. Dans ce contexte et selon Guichard (2004) : « peu veut être séduits par une annonce publicitaire spécifique et en oublier leur attitude préalable pour manifester leur adhésion au message et à la marque vantée ». Suite à l’idée de Guichard, la plupart de nos achats sont faits d’une manière inconsciente comme résultats des émotions, des expériences et des souvenirs gravés dans notre mémoire, comme l’indique Lindstrom (2008) : « 90% de nos achats sont fait inconsciemment et sont les fruits d’émotions ressentis sur l’instant ».

Aujourd’hui, et avec des mutations et des changements ; de l’environnement, les structures des familles même les mentalités ; tout à changés.La place et le rôle de l\’enfant a profondément été bouleversée au cours des siècles dans la famille.L’enfant maintenant, un membre (acteur : consomme et fait consommer) à part entière dans le ménage (volonté, écouté, partie d’un dialogue, associé aux décisions…), arrive à imposer son existence dans son entourage, ainsi que dans la société. Opportunistes, qui profitent de toutes situations, les entreprises essaient toujours d’élargir ses cibles.Alors les enfants ; membres actifs de la famille, influenceurs et preneurs de décisions ; sont entrés en ligne comme une nouvelle cible visée par l’entreprise. Parce que les enfants sont facilement influencés, les annonceurs donc utilisent des publicités biens étudiées en termes de fond et de forme.En conséquent, la problématique prend lieu. 

2. Problématique

Dans le contexte Tunisiens, il y a plusieurs les études sont effectuer, mais toujours les adultes, cette fois ci, les enfants sont la cible. Est-ce que la stimulation publicitaire des enfants Tunisiens influence-t-elle leurs comportements?

3. Objectifs de la recherche

Etudier le comportement des enfants Tunisiens après avoir les exposés à une publicité qui a un rôle « façonneur de mentalité ».

4. Positionnement épistémologique

“ Les observations et les expériences sont faites pour tester ou pour faire la lumière sur une théorie, et seules les observations qui s’y rapportent sont dignes d’être notées ” (Chalmers, 1982, 67).“ Des théories précises, clairement formulées, sont une condition préalable pour que des énoncés d’observation soient précis. En ce sens, la théorie précède l’observation. ” (Chalmers, 1982, 61).

5. Cadre conceptuel et hypothèses

5.1 Cadre conceptuel

Nos enfants sont toujours exposés à plusieurs messages publicitaires, plusieurs supports et pour plusieurs raisons. L’impact de la publicité sur les demandes des enfants a suscité très tôt de nombreuses contributions dans le champ de la socialisation du consommateur (Rossiter, 1979 ; Gorn et Goldberg, 1982 ; Moschis et Moore, 1982 ; Guichard 2000). Plusieurs études, sont effectuées par beaucoup de chercheurs tels que les études qui prennent en charge le comportement du consommateur et la publicité, l’attitude du consommateur, processus qui caractérise la réaction de l’enfant à une annonce publicitaire.Ces études sont menés dans des pays : France, Belgique, canada et non pas dans d’autres, par exemple la Tunisie.

5.2 Modèle conceptuel

Quelques modèles ont été traités. -Vakratsas. Demetrios & Ambler. Tim. Journal of Marketing, Vol. 63, p. 36.  

5.3 Hypothèses 

1-Les publicités influencent le comportement des enfants.

2-Certains enfants sont si influençables aux publicités.

3-La publicité touche l’estime de soi et la confiance d’un enfant.

4-La nature des supports média influence les enfants.

5-La publicité audiovisuelle attire les enfants. 

6. Méthode de recherche

Approche: déductive. Méthode: observation. Analyse et collecte des données qualitatives. L’observation est la meilleure méthode pour comprendre le comportement d’un enfant et analyser ses réactions dans toutes situations, dans son environnement où il n’est pas influencé. Pour répondre à la problématique, une démarche déductive basée sur l’analyse et la collecte de données qualitatives était choisie.L’approche est donc uniquement qualitative et non portée par une représentativité statistique. Revue de littérature : études et recherches marketing. La cible : les enfants. Echantillon : 5 enfants dont l’âge entre 4 et 16ans. Dans le contexte Tunisien plusieurs études ont été faites dans plusieurs domaines, mais dans le domaine de Marketing, les recherches manques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *