Fonctions Conseiller en Economie Sociale et Familiale

Un centre social et culturel est défini comme « un équipement de quartier à vocation sociale globale, ouvert à l’ensemble de la population habitant à proximité, offrant accueil, animation, activités et services à finalité sociale. » Le centre social et culturel Gérard Philipe est situé dans le quartier Terraillon à Bron.

Au cours de cette expérience, jai souhaité mintéresser aux rôles de la CESF dans le secteur adulte. Cette expérience ma permis de comprendre les missions du centre social au sein du quartier Terraillon à travers les actions menées. Léquipe est composée de trois professionnels : une responsable du secteur, la Conseillère en Économie Sociale et Familiale (CESF), et un animateur socioculturel.

Le secteur adulte a pour objectif de proposer des activités socioculturelles, des actions de solidarité, des sorties familiales, et de créer une dynamique de projet avec les différents publics et partenaires. Dans le cadre de mon ISIC, jai participé à la mise en place du projet « Vacances Familles Solidarité ». Ce projet est proposé par le centre social, cest un dispositif en partenariat avec le Conseil Départemental qui vise à favoriser laccès aux loisirs et aux vacances des familles en difficulté.

Durant lannée, les familles seront actrices du projet, elles participeront aux réunions organisées par le centre afin de faire le choix des destinations, des lieux dhébergement, des activités et par la suite mener des actions dautofinancement pour contribuer au financement du séjour. Lautre partie du séjour sera financée par la Caisse dAllocation Familiale.

Mon constat de départLors de mes premières observations, jai constaté que le centre social accueillait de nombreuses familles. En lisant le projet social du centre social, le soutien à la parentalité était un axe qui revenait souvent.

La CESF du secteur adulte ma présenté le projet « VFS » et ma proposé danimer les réunions dinformation pour la mise en place du projet. Jai pu analyser les potentiels et besoins des personnes lors des premières rencontres : la barrière de la langue française et la relation enfants-parents conflictuelles. Au cours de cette réflexion je me suis demandée.

En quoi lintervention collectif de la CESF en centre social, sinscrit-elle dans une démarche de soutien la parentalité ?Mon choix dintervention : réunion dinformation sur le projet VFSLe projet « Vacance Famille Solidarité » est construit avec les familles au centre social autour dactivités de loisirs adaptées aux enfants et aux parents.

Le centre organise plusieurs sorties par saison, ce sont des sorties à la journée ou ½ journée. Sur cette même période, il est possible de prévoir un séjour où les familles partent une nuit à lextérieur de chez elle. Ce projet concerne lensemble de la famille, autant les parents que les enfants. Il permet de favoriser la création de liens familiaux en passant du temps avec leurs enfances lors dactivités par exemple.

Il permet de renforcer le soutien à la parentalité qui consiste à accompagner les parents à subvenir à lensemble des besoins de leurs enfants. Les besoins de lenfant sont : affectifs, scolaires, culturels, sociaux et sanitaires. Ce week-end va permettre aux familles de passer du temps avec leurs enfants dans un autre cadre, dans un espace qui change du quotidien.

Le coût du séjour est fixé en fonction des quotients familiaux de chaque famille. Chaque année, les familles sont nombreuses à vouloir partir. Pour des questions dégalité, le secteur adulte propose aux familles de partir une année sur deux afin que tout le monde puisse partir au moins une fois. Les familles prioritaires sont celles qui nont pas ou très peu loccasion de pouvoir partir en vacances et qui rencontrent des difficultés organisationnelles et financières. Mon intervention collectiveMon action sest déroulée un mardi soir de 18h00 à 19h30 à la salle de réunion du centre social.

Les familles sont toutes venues avec leurs enfants. Au cours de la réunion, je me suis rendue compte que les principaux présents étaient les mamans. Les objectifs de mon interventionLe but de la réunion était de parler du week-end prévu en juin dans le cadre du projet VFS.

La mise en place de cette action a pour finalité :

-Favoriser le soutien à la parentalité pour les familles du quartier par rapport aux orientations indiquées dans le projet social. Les objectifs du projet sont de :

-Impliquer les familles dans ce projet-Favoriser le lien social entre les familles-Permettre de se rencontrer lors dun temps convivial au centre social.

Lidée de proposer ces réunions en collectif était de permettre aux familles de se retrouver sur un temps donné. Jai volontairement choisi ce jour car généralement les parents sont plus disponibles et les enfants nont pas école le lendemain. La mise en place doutil de communication pour mon action collectiveAfin dinformer les familles du quartier, jai mis en place des affiches dans les services de proximité du quartier : PIMMS, Maison du Terraillon, commerces. Nous avons également profité des activités qui ont lieu au centre social pour présenter le projet aux personnes.

Pendant la semaine de vacances scolaires, nous sommes allées dans le quartier afin de faire du « aller-vers ». Cela consiste à aller informer les habitants du quartier que lon croise et de leur présenter le centre, ce qui est proposé en termes dactivités, loisirs, projet.

Le déroulement de la réunion Ma première réunion sest déroulée le jeudi 27 septembre 2018 de 18h00 à 19h30 à la salle de réunion du centre social. Cette première réunion réunissait toutes les familles intéressées par le projet. Les familles sont toutes venues avec leurs enfants. Pour commencer la réunion, jai rappelé aux familles lobjectif du projet « Vacances Familles Solidarité » et de parler de la nécessité dengagement.

Cette rencontre ma permis de prendre un temps avec les familles afin de connaître leurs attentes vis à vis du projet. Par la suite, jai proposé aux familles qui étaient déjà partis de parler du séjour : choix des destinations et le financement du projet.Par la suite, nous avons abordé la destination. Le choix des destinations étaient quelques peu complexes car les familles navaient pas forcément les mêmes idées.

Une participante prend linitiative de proposer trois destinations et de faire circuler un tableau avec le nom des familles et le choix de la destination. Une fois ce tableau rempli, nous choisirons à lunanimité la destination. Nous avons poursuivi la réunion en évoquant les actions dautofinancement. Les familles ont fait le choix dorganiser deux repas solidaires au centre social.

La répartition des familles sur les deux repas solidaires na pas été simple car les familles narrivaient pas à se mettre daccord. Le choix des menus pour les deux repas solidaires a également été complexe car on retrouve des familles avoir des origines culturelles différentes.

Les familles navaient pas les mêmes goûts en termes dalimentation et de choix. Une personne a proposé de faire des repas mixtes avec entrée et plat de cultures différentes. Ce changement a permis dapporter les goûts de chacun. Pour lorganisation des repas solidaires, jai proposé aux familles de mettre plusieurs outils en place : un tableau avec la répartition des tâches (annexes 1), un prévisionnel pour anticiper le coût de chaque repas (annexe 2). À la fin de la réunion, je propose aux familles de définir la date de la prochaine réunion qui aura pour objectif : le choix de la destination.

Évaluation de mon intervention : mon positionnement dans lintervention collectiveAu départ, jappréhendai le fait de me retrouver seule face à un groupe de personnes : ne parlant pas la langue française pour certains. Les personnes ne me connaissaient pas, cest pour cela que jai pris le temps déchanger avec eux avant la réunion.

Lors de la première réunion, les familles étaient très investies. Par la suite, jai mené trois autres réunions en dehors de ma période de stage afin de donner suite au projet. Je rappelais systématiquement limportance de lengagement des familles vis à vis du projet et de leur présence à chaque réunion car elles sont motrices pour le bon déroulement du projet.

Lintervention collective ma permis de comprendre les enjeux liés à la parentalité en centre social. Au cours de ce stage, jétais en contact régulier avec les familles du quartier.

Très vite, jai découvert un autre positionnement professionnel, plus centrée sur laccompagnement des familles en prenant en compte les problématiques économiques, sociales et familiales.

À travers des discussions, temps déchange et découte, jai pu comprendre chez certains parents, le besoin quils ont de se retrouver avec leurs enfants dans un cadre différent.

La projet VFS ma permis de proposer un séjour qui sadapte aux choix et envies des personnes car elles sont actrices du projet. Pour finir, ce projet ma permis de trouver une communication et un fonctionnement propre aux familles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *