Qu’est-ce qui fait la valeur d’une cryptomonnaie?

Politique

Puisque la cryptomonnaie était initialement inventé pour transigés sur des sites illégaux, la plupart des politiciens ne sont pas en accord avec ce type de monnaie, ils ne souhaitent pas connaitre une baisse de valeur sur leurs monnaies nationales et tente d’émettre des restrictions3 concernant les transactions de celles-ci et ainsi permettre de protéger les investisseurs. Par contre, la technologie reliée aux monnaies virtuelles augmente tellement rapidement que les dirigeant ne peuvent pas les réglementés entièrement puisqu’elles sont en constante évolution. Le travail d’auditeur devra se faire conjointement avec les restrictions imposées par le gouvernement et devra être vérifier à tous les nouvelles missions d’audit puisqu’elle sont en constant changement.

Économique

La monnaie virtuelle a fait une montée spectaculaire ces dernières année et ainsi à permit de faire grimper sa valeur drastiquement. La plupart des possesseurs de cryptomonnaies les utilisent comme actif de placement et ne font donc pas de transaction, ce qui permet de les comptabiliser comme un actif de placement ou même de spéculation, à un taux de risque très élevé. La cryptomonnaies pourrait permettre l’arrivé d’une monnaies mondiale, dispersée et non contrôler par les lois nationales, ce qui pourrait bousculer les systèmes de changes et de taux d’intérêts actuels. Advenant une baisse de la valeur de certaines cryptomonnaies, les entreprises pourrait se trouver en sérieux déficit si plusieurs de leurs actifs de placement n’ont plus aucune valeur, le travail de l’auditeur devra comporter le risque associé à cette possible perte de valeur et ainsi jugé de la continuité d’exploitation advenant une descente de valeur exceptionnel.

Sociologique

Les auditeurs actuels ne possèdent pas tous des connaissances adéquates pour faire la vérification des cryptomonnaies dans une entreprise. De plus, puisque les cryptomonnaies sont relativement nouvelles, les auditeurs n’ont pas toujours l’expérience et n’ont pas l’occasion d’auditer des entreprises avec des cryptomonnaies à toutes les missions. Les auditeurs qui sont dans le domaine depuis plusieurs années n’auront peut-être pas l’intérêts de s’informer sur les nouvelles technologies et devront refuser ces types de mission. Les auditeurs qui auront une certaine connaissance seront de plus en plus avantager par la situation car les technologies sont très présentes dans le monde actuel et deviendront de plus en plus importante au fil des années.

Technologique

Les cryptomonnaies sont de nouvelles technologies qui ne cesse de croitre, elles sont difficiles à suivre car elles évoluent rapidement. Les auditeurs qui se lance dans l’audit d’une entreprise utilisant des monnaies virtuelles devront faire un travail beaucoup plus pousser qu’un audit normal. Il devra premièrement être au courant des dernières innovations et ainsi comprendre la situation dans lequel œuvre l’entreprise audités tout en s’informant des nouveautés concernant les réglementation des cryptomonnaies. Il devra aussi connaitre la raison pour laquelle l’entreprise utilise ces monnaies, car elles peuvent être comptabilité différemment selon son utilisation.

Écologique

Il serait facile de croire que les cryptomonnaies sont plus écologique que les monnaies fiduciaires car elles n’ont pas besoins d’infrastructures pour opérées et puisqu’elles sont virtuelle, elles n’ont pas besoins de faire l’impression de billets. Par contre, les cryptomonnaies génère beaucoup de données lors des transactions et représente un niveau de consommation d’électricité très élevé4. Lorsque plusieurs transactions sont faites en même temps, il risque de créer une congestion sur internet et de ce fait, entrainer une hausse du coûts des transactions. Seuls les super-ordinateurs peuvent tenir la cadence de vérification des transaction entrantes. L’auditeur devra vérifier si les frais de transaction d’une entreprise sont normaux dépendamment de la période où ils ont effectué leurs transactions.

Légal

Selon le gouvernement du Canada5, les cryptomonnaies ne sont pas considérée comme une monnaie légale et n’est donc pas fixée à aucune loi pouvant avoir un recourt quelconque actuellement. Néanmoins, lors d’un audit comportant des cryptomonnaies, l’auditeur devra s’assurer que les cryptomonnaies échanger contre des biens et services sont comptabilisés adéquatement et ont été taxée, car elles sont assujetties aux taxes de ventes. De plus, les entreprises qui possède des cryptomonnaies comme placement devront s’imposer sur leur gain lors de la vente et devront être inscrit dans leur déclaration fiscales.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *