(Script) Plantes médicinales et propriétés pharmaceutiques

(Diapo 1)

Intro

Bonjour tout le monde! Aujourd\’hui, je vais parler des plantes médicinales et de leurs propriétés pharmaceutiques.

(Diapo 2)

Définition: Qu’est-ce que c’est une plante médicinale?

Pour commencer, je vais définir ce qu\’est une plante médicinale. Une plante médicinale est une plante qui s’utilise au gré de ses propriétés singulières bénéfiques pour la santé humaine ou même pour les animaux. Moi, je vais mettre plutôt l’emphase sur l’utilisation des plantes médicinales par les peuples autochtones et la culture scientifique moderne.

(Diapo 3)

Culture traditionnelle autochtone

Depuis des milliers d\’années, les plantes jouent un rôle significatif dans la vie des peuples autochtones. Par exemple, des arbres ont été sculptés pour fabriquer des canoës, des fleurs sont devenues des teintures naturelles pour les vêtements et des plantes de toutes sortes ont été cueillies à des fins médicinales. Aujourd’hui, je vais parler plutôt sur les plantes médicinales qu’ils utilisaient le plus souvent et comment ils ont leur aider.

(Diapo 4)

Culture traditionnelle autochtone (Suite)

Pour approfondir ce sujet, il y a donc une question à laquelle il serait bon d\’obtenir une réponse : Pourquoi est-ce que les plantes sont-elles si profondément intégrées dans la psychologie des cultures autochtones? Selon le livre écrit par Gregory Cajete intitulé \”Native Science, Natural Laws of Interdependence\” (p.108), cette relation profonde est enracinée dans l\’héritage des cultures autochtones sur la participation avec la nature comme pensée centrale et philosophie dynamique autochtone et est également l\’expression d\’un instinct humain universel de se relier à une nature \”verte\”. Cela peut signifier que les plantes sont une image intériorisée de la vie naturelle et de l\’énergie qui peut contribuer à former notre perception de la planète Terre. Dans différents mythes autochtones, les plantes sont considérées comme la première vie ou, en d\’autres mots, les ancêtres des humains et des animaux et les sources de vie et de la sagesse.

(Diapo 5)

Culture traditionnelle autochtone (Suite)

Maintenant, parlons davantage des principales sortes de plantes qu\’ils utilisent à des fins médicales. Tout d\’abord, nous avons les médicaments sacrés qui comprennent le tabac, la sauge, le cèdre et le foin d\’odeur ; ce sont quelques-uns des médicaments traditionnels fondamentaux et les plus importants des peuples autochtones. Ces plantes sont souvent utilisées dans les cérémonies de guérison, de bénédiction et d\’offrande de cadeaux. Nous avons ensuite les églantiers et les roses sauvages ; certaines traditions des Premières nations croient que se baigner dans des pétales de rose protégeront leur esprit et leur cœur après la perte d\’un être cher. Ensuite, nous avons les pissenlits ; leurs racines et leurs feuilles étaient consommées par les peuples des Premières nations pour soutenir la production de bile du foie, et la sève laiteuse était utilisée comme répulsif pour les moustiques. Enfin, nous avons la Prêle, qui est considérée comme l\’une des plus anciennes plantes de la planète. La plante était préparée dans un thé pour traiter les problèmes de rein et d\’appareil urinaire.

(Diapo 6)

Culture scientifique moderne

La connaissance des plantes indigènes a été soigneusement découverte au cours des milliers d\’années et transmise d\’une génération à l\’autre par la tradition orale. Dans le monde d\’aujourd\’hui, les gens comptent moins sur ces enseignements pour survivre. Ces enseignements disparaissent avec l\’âge, tout comme les anciens des Premières nations qui ne pourrait plus transmettre aux prochaines générations. Même si la médecine traditionnelle est encore largement pratiquée aujourd\’hui, elle n\’est pas comparable aux produits chimiques utilisés aujourd\’hui. Il est évident que l\’utilisation de produits chimiques en médecine a rendu la production de masse de médicaments beaucoup plus facile et rapide que la médecine traditionnelle. Cependant, les docteurs peuvent de temps en temps prescrire aux patients des médicaments à base de plantes si l\’utilisation de la médecine moderne peut être évitée. En fonction du patient, l\’antibiotique ou la pilule peut ne pas lui convenir. C\’est pourquoi ils leur prescrivent une médecine alternative qui est \”naturelle\” et a les mêmes propriétés curatives que le médicament moderne.

(Diapo 7)

Conclusion

Pour conclure, la nature est une source de médecine depuis des siècles. Les propriétés curatives de certaines plantes nous ont permis de créer des médicaments utilisés depuis des milliers d\’années. Les peuples autochtones profitent de tout ce qui se trouve dans la nature afin d\’en tirer profit sans nuire à l\’environnement en surexploitant les ressources. Notamment, leur utilisation de plantes médicinales pour se soigner est très importante, car c\’est la façon dont la nature a voulu que nous nous soignions entre nous. Mais aujourd\’hui, de plus en plus de gens oublient ces méthodes traditionnelles qui peuvent être utilisées comme alternatives. Si nous avons des gens qui maintiennent cette tradition en vie, nous serons tous plus sains et plus heureux, puisque la nature est ce que nous utilisons depuis des siècles, par rapport aux produits chimiques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *