Quel est le meilleur traitement de l\’obésité?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, l’obésité consiste en un excès de masse grasse responsables des conséquences néfastes pour la santé. Elle est responsable, de la mort de 2 800 0000 d’individus chaque année partout dans le monde. En pratique, l’obésité se définit à partir de l’index de masse corporelle (I.M.C.) : Quelles techniques de traitement chirurgical de l’obésité? La chirurgie bariatrique, est indiquée pour le traitement d’une obésité morbide pour un patient dont l\’IMC est supérieur à 40, ou de 35 associé à un diabète de type 1 ou 2. 1-Anneau gastrique. Il s’agit, d’une réduction de la capacité de l’estomac et de ralentir le passage des aliments au niveau du reste du tube digestif afin de provoquer une satiété plus rapide. Le taux de réussite de cette procédure, s’élève à 70% avec un taux de satisfaction des patients qui dépasse 90%. 2-By Pass gastrique. Son objectif, consiste en une réduction de la capacité de l’estomac et la diminution l’absorption des aliments dans le tube digestif afin de provoquer un rapide amaigrissement non contrôlable. Malgré qu’elle soit plus confortable, elle reflète un risque opératoire plus élevé, un caractère irréversible ainsi que la nécessité de prendre en permanence des vitamines. 3-La Sleeve Gastrectomie.

La «gastrectomie en manche», est une technique restrictive qui permet de diminuer la quantité d\’aliments ingérés en agissant à l’aide des hormones sécrétées par l\’estomac en faisant éliminer une partie de l\’estomac et de ne laisser qu\’un manchon. Cette procédure, est réalisable dans un premier temps avant d’obtenir un amaigrissement et la pratique d’un by-pass gastrique. Cependant, les patients ne franchissaient pas la deuxième étape car ils obtiennent un résultat satisfaisant. Chirurgie bariatrique, quelle technique choisir? L’efficacité de la chirurgie bariatrique, réside dans le fait qu’elle provoque une importante perte de poids, la réduction des facteurs de risque cardiovasculaire et de guérir un certain nombre de diabète de type 2 ou la prévention de la survenance de cette maladie. Pour la pratique d’une une opération d’obésité, il faut d’abord discuter avec son médecin traitant. En effet, de telles procédures nécessitent un important investissement personnel avant et après l’intervention. Parmi les différentes techniques de chirurgie bariatrique, la gastroplastie demeure une opération relativement simple qui aide un patient dont l’IMC est inférieurs à 45 à limiter vos apports alimentaires. Il s’agit, d’un patient qui fait 3 gros repas, plutôt salés et sans grignotages.

Les Avantages de cette procédure sont multiples: Absence de pose d’un matériel étranger, Elle apporte un bon confort alimentaire, Absence de risque de carence du fait de l’absence de court-circuit, Une perte d\’excès de poids qui dépasse 50% au bout de 2 mois. Le mini-bypass: Principe, objectif et résultat? Pour le traitement de l\’obésité, les différentes techniques de chirurgie bariatrique sont on recensées pour un patient dont l’IMC est supérieur à 40 ou de 35 à 40 avec des complications pathologiques liées à l’obésité comme le diabète. Depuis l’année 2007, le mini-bypass fait partie des techniques de la chirurgie bariatrique et bénéficie d’une efficacité en perte de poids. Mini-bypass, Principe? Le «Single-Anastomosis Gastric Bypass», est une alternative au bypass gastrique, réversible et de plus en plus fréquente utilisée, qui consiste en un simple montage un peu différent par rapport à la procédure classique. Le principe de cette intervention, consiste à créer un court-circuit gastrique et de former une petite poche stomachale qui va réceptionner les aliments à l’aide de deux incisions sur l’estomac et l’intestin grêle. C’est ce qui permet, de réduire la partie de l’estomac à travers laquelle le bol alimentaire transite. Mini-bypass, pour quel candidat? Le mini By-pass gastrique, est indiqué uniquement pour un patient âgé de plus de 50 ans et dont l’IMC est supérieur à 45.

Ce patient, est: Un gros mangeur pendant les repas, N’ayant pas tendance au reflux gastrique, N’ayant pas fait recours à une première chirurgie d’obésité auparavant. Mini-bypass, quels objectifs? Le mini-bypass, est sollicitée pour: La réduction de la taille d’estomac en une petite poche, La réalisation d’un court-circuit d’une partie de l’estomac et de l’intestin, Une diminution simultanée de la quantité d’aliments ingérés et celle de l’assimilation des aliments par l’organisme, Une perdre d’excès de poids à hauteur de 80 à 100%. Les avantages du succès du mini-bypass, réside en: Une perte d’excès de poids réussie sur le long terme, plus importante que les chirurgies classiques, Un taux de guérison des maladies liées à l’obésité morbide, et en particulier le diabète, Une rapide réhabilitation plus rapide en comparaison avec les autres chirurgies bariatriques, Le mini-bypass, demeure plus réversible par rapport au bypass classique. Le by-pass, consiste en un court circuit qui apporte une déviation des aliments en faisant raccourcir le circuit normal. Ainsi, l\’estomac sera réduit à une petite poche de 10 à 15 ml et la partie distale est anastomosée à l\’intestin grêle à deux mètres de son origine. La principale différence entre les deux procédures, résident dans «anse en Y», en effet, une suture au pied de l\’anse lorsqu’il s’agit d’une opération de by-pass classique alors que la poche gastrique serait peu plus longue et une seule suture est effectuée entre l\’estomac et l\’intestin grêle à 2 m de son origine, il s’agit de «l\’anse en Omega». De plus, l’opération de mini by-pass est plus simple, plus réversible avec moins de risques. Mini-bypass: résultat. En termes de perte pondéral, Le résultat du mini-bypass, est supérieur à celui du by-pass gastrique classique à hauteur de 70% de l’excès de poids.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *