La course à l’espace pendant la guerre froide

La guerre froide

Après la seconde guerre mondiale, les deux grandes puissances mondiales, les États-Unis et l\’URSS, se font face dans ce que l\’on appelle la guerre froide. Celle-ci se traduit par des affrontements militaires indirects et une course aux armements, notamment sur le développement de missiles nucléaires intercontinentaux pouvant être capable d\’atteindre le territoire ennemi. Les deux pays développent ces fusées en s\’appuyant sur les travaux des savants allemand qui on mit au point les fusées V1 et V2 pendant la Seconde Guerre mondiale.

La course à l’espace

Cette course aux armements va également gagner l\’espace. En 1955, les U.S.A. et l\’URSS annoncent qu\’ils vont tous deux envoyé un satellite artificiel dans l\’espace. Dans ce domaine, ce sont les soviétiques qui semblent en premier lieu l\’emporter. En 1957, l\’URSS est le premier pays à placer en orbite un satellite, \”Spoutnik 1\”. C\’est un immense choc pour les américains qui jusqu\’à présent, était convaincu de leur supériorité technique. Pendant ce temps du côté américain, le programme Vanguard, trop ambitieux, enchaîne les échecs et prend du retard. Les U.S.A. parviennent finalement, en 1958 à lacer leur premier satellite, Explorer 1. Mais le fait que sa charge utile soit bien inférieure à celle de Spoutnik 1 confirment l\’avance de l\’URSS dans cette course à l\’espace. Le 29 juillet 1958, le président américain Dwight D. Eisenhower décide donc de la création d\’une agence spatiale civile afin de rattraper leur retard sur les soviétiques. C\’est la naissance de la NASA. La même année est lancé le programme Mercury qui a pour but d\’étudier les effets de l\’impesanteur sur le corps humain et de mettre au point un système de récupération du vaisseau spatial et de son équipage.

Quant aux soviétiques, ils continuent à enchaîner les exploits. On peut notamment citer le premier être vivant étant placé en orbite avec la chienne Laïka (Spoutnik 2), le premier satellite à sortir de l\’attraction de la Terre (Luna 1) ou encore le premier être vivant à être envoyé dans l\’espace et à revenir vivant avec les chiens Belka et Strelka (Spoutnik 5). Le 12 avril 1961, les soviétiques réussissent même l\’exploit d\’envoyer pour la première fois de l\’histoire un homme dans l\’espace et de l\’en faire revenir vivant. Cet homme est Youri Gagarine. Cet exploit soviétique va convaincre John F. Kennedy, qui jusqu\’à-là ne voulait pas donner des moyens trop importants au programmes spatial civil, de la nécessité de disposer d\’un programme spatial ambitieux. Il annonce donc devant le Congrès des États-Unis, le 25 mai 1961, le lancement du programme Apollo qui doit permettre d\’amener des hommes sur la lune et de les en faire revenir vivant avant la fin de la décennie.

Lorsque le programme Mercury se termine, le programme Gemini est lancé. Il a pour but principal de tester la capacité d\’un astronaute à effectuer des vols spatiaux de longue durée et à déterminer les effets de ces vols sur lui, de déterminer comment les engins spatiaux pourrais s\’amarrer en étant en orbite autour de la Terre, de mettre au point des techniques permettant de travailler dans l\’espace au cours de sorties extravéhiculaires et de perfectionner les méthodes de rentrée er d\’amerrissage. Ce programme doit permettre d\’acquérir les connaissances et techniques nécessaires au programme Apollo.

Le programme Apollo contient 20 missions mais les 3 dernières (Apollo 18, 19 et 20) on dut être annuler pour cause de problème budgétaires. La mission Apollo 1 devait être la première mission du programme Apollo à emporter un équipage. Mais le 27 janvier 1967, un incendie se déclencha dans le module de commande pendant une répétition au sol en conditions réelles provoquant la mort de tous les membres de l’équipage. La mission n’eut donc jamais eu lieu .Les missions Apollo 4, 5 et 6 sans équipage avait pour but de renforcer la sécurité et de contrôler les systèmes en testant les lanceurs. En 1968, la mission Apollo 7 envoie trois hommes dans l’espace. Apollo 8 sera une des missions les plus importantes. Elle sera celle du premier vol à sortir de l\’orbite terrestre, de la première mise en orbite autour d\’un astre, de la première vision de la face cachée de la Lune par des hommes ainsi que de la première vision d\’un lever de Terre par des hommes. Les missions Apollo 9 et 10 vont permettre de tester les équipements lunaires, en particulier le LEM.

C’est ainsi que la NASA fut prête à envoyer des hommes sur la Lune. L’objectif final fut finalement atteint le 20 juillet 1969 lorsque Neil Armstrong et Buzz Aldrin posent le pied sur la Lune. 4 mois plus tard, Apollo 12 confirme ce succès. Apollo 13 est la troisième mission ayant pour but de faire atterrir des hommes sur la Lune.7 autres missions ont été programmés mais les restrictions budgétaire posent de sérieux problèmes à la NASA qui a décidé d\’annuler les trois dernière mission, Apollo 18, 19 et 20.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *