Histoire coloniale de l’Amérique du Nord

Contexte des colonies britanniques en Amérique du nord de 1615-1850 Dès 1619 des africains de couleur noir arrive par bateau en Virginie pour travailler dans les plantations de la région. Au fil des années il y a de plus en plus de travailleurs noirs dans les plantations, et, en 1640, leur statut juridique d’esclave apparait officiellement dans la constitution de 2 états. Dans le Maryland ainsi que la Caroline. Entre 1660 et 1700, deux aspects font augmentent le développement de l’esclavage dans les colonies britannique d’Amérique du nord.Il y a une forte augmentation de la demande de tabac de la part des européens, qui amène à la mise en place de grands champs de plantations notamment en Virginie, en Caroline, dans le Connecticut. Ces champs auront besoin de main d’œuvre, qui vont être des noirs.

Pour continuer, la supériorité de la flotte anglaise permet la création de la Compagnie royale d’Afrique dont l’objectif est de réaliser le commerce négrier dans l’océan Atlantique de façon massive.  A partir de la fin du 17eme siècle, tous les Noirs qui sont en Amérique deviennent des esclaves. Ils deviennent tous la propriété de quelqu’un et n’ont plus aucuns droits. Ces déportations d’africains en Amérique du nord permettent un développement astronomique de l’agriculture industrielle exportatrice des colonies britanniques. L’utilisation abusive des forces de travail a constitué un point essentiel de l’économie dite « capitaliste.

En 1720, dans la colonie de Caroline du Sud, 65% des habitants sont des esclaves utilisés par les riches agriculteurs qui exportent leurs marchandises. Suite à la guerre d’indépendance des américains contre les britannique fait apparaitre une idéologie d’opposition a l’esclavage. Cette idée se développe surtout dans le nord. Pour exemple, le Massachusetts abolit l’esclavage en 1783. Les esclaves New-Yorkais quant à eux sont eux libéré entre 1785 et 1799 au fil des années. La traite négrière est abolie en 1808 La révolution américaine liée à la guerre d’indépendance contre les Britanniques fait apparaître un mouvement d’opposition à l’esclavage dans le Nord : le Massachusetts abolit l’esclavage en 1783, les présidents Jefferson et Washington sont personnellement opposés à l’esclavage, les esclaves new-yorkais sont libérés entre 1785 et 1799, la traite atlantique est abolie en 1808.