Le leadership partagé et l’efficacité des équipes de projet

Le projet de la simulation est de petite taille, courte durée, de fort enjeu donnant un output matériel de faible complexité avec fort degré d’innovation et autonomie d’actions forte.

Le mandat était bien clair et précis de ce qu’il faut faire et quel travail doit être compléter avec un budget et dates d’échéances pour construire et livrer un véhicule pour transporter un contenant de matières dangereuses à haut risque, tout en clarifiant les risques et les pénalités de retard .

On a fait une première lecture détaille pour la compréhension du livrable et les risques associés à ce livrable et les contraintes budgétaires et temporaires et de qualité. La collaboration avec visibilité pour bien comprendre le mandat a été assuré par la bonne degré d’échange d’informations entre les membres d’équipe, on a donc utilisé essentiellement la méthode de brainstorming pour bien collecter les exigences nécessaires du mandat.

Mon participation à ce mandat est de comprendre et éliciter les risques associés à la construction, approvisionnement et livraison du véhicule. Le travail est fait avec une équipe dédiée (commando) fonctionnant en autonomie et qui réunit dans un espace dédié permettant de concentrer au même endroit, diverses activités nécessaires au projet.

Puisque la durée de vie du projet était courte, donc la qualité de coproduction était critique. En plus, les difficultés à surmonter sont trop importantes, donc, il faut intégrer plusieurs modèles d’équipes selon les phases nécessaires du projet.

Notre équipe était formée bien d’un modèle de coordination, au début la démarche était séquentielle et puis pour finir à temps, on a suivi donc l’exécution avec le modèle à contributions simultanés tout en bénéficiant de l’apport des spécialistes pour méfier les risques possibles en choisissant les bonnes matériels tout en respectant les exigences et les échéances décrit dans le mandat pour construire le meilleur modèle du véhicule à livrer .

Puisqu’on a commencé avec un modelé à contribution simultané, j’ai donc participé à la définition et la compréhension des aspects techniques et les ressources nécessaires pour le mandat du projet. En général, il faut que le projet soit divisé en des livrables gérables WBS (work breakdown structure), mais puisque notre projet est de courte durée et de petite taille, on a donc divisé le projet en des activités plus spécifiques avec amélioration continue de façon répétitive : Un plan de construction du véhicule.

Activités pour la gestion de budget

Activités pour la gestion et la commande des ressources. Activités pour l’exécution de la construction du véhicule. Activités pour le test et la livraison des livrables. Tous les activités étaient interconnectées et dépendaient les uns sur les autres. Personnellement, J’ai joué un rôle dans la planification et la commande des ressources tout en surveillant le contrôle et la limite du budget.

La planification et la construction du calendrier de réalisation a été planifie à l’avance en tenant compte les contraintes organisationnelles, et les dates limites de livraison du véhicule et celles de la soumission du budget. De plus, la séquence des activités pour construire du véhicule a été définie dans un plan de construction.

Les ressources, si elles sont bien être bien gérées, sont des facteurs clés de succès du projet. Elles doivent donc être particulièrement bien pilotées pour ne pas mettre le projet en risque.

L’efficacité de la construction du véhicule a été garantie par le bon climat de travail, en adoptant une attitude positive et équitable vis à vis des membres de l’équipe, en favorisant l’intégration de nouvelles ressources nécessaires, ainsi, les efforts de chacun des membres de l’équipe : les initiatives individuelles à partager avec toute l’équipe, étaient toujours les bienvenues.

Au cours du projet, les besoins en ressources matérielles ont été évolués et il fallait pouvoir répondre rapidement à de nouveaux besoins et gérer les risques liés à d’éventuelles indisponibilités. Mon rôle étant le suivi des problèmes techniques et l’évaluation des ressources nécessaires dans l’échéancier et la résolution des problèmes ponctuels et être au courant des offres annoncés par le fournisseur et les approuver, et la soumission et la validation des commandes pour les ressources critiques qui apparaissent durant l’exécution et construction du véhicule.

La composition de notre équipe s’avère ici l’élément principal à considérer. À la base, les membres possédaient les compétences techniques nécessaires au bon fonctionnement de l’équipe, en plus, les compétences et les habiletés nécessaires pour répondre efficacement aux exigences du projet. Il existait encore un niveau suffisant de confiance collective au sein de l’équipe quant à sa capacité de réaliser efficacement le projet entrepris. Les membres se sentaient capables et outillés afin de réaliser le mandat d’équipe.

De plus, il existait un haut niveau d’engagement des membres envers le succès du projet et, plus globalement, envers le respect des échéances de livraison. En plus du niveau de compétence et d’engagement, l’équipe doit aussi avoir accès à des canaux de communication efficaces pour que tous les membres puissent interagir entre eux. Finalement, il doit exister des valeurs communes au sein de l’équipe ainsi que des relations interpersonnelles saines entre les membres .

D’autre part, la complexité de notre projet à entreprendre vient certainement jouer sur l’efficacité générale de l’équipe. Notre projet a été caractérisé par un haut niveau d’incertitude et d’ambiguïté, engendrera une efficacité certainement plus faible qu’un projet simple ou qui a déjà été entrepris précédemment. L’urgence du projet vient aussi jouer sur l’efficacité de l’équipe de projet.

Notre projet qui comporte des échéanciers serrés et des contraintes élevées engendre une efficacité souvent plus difficile à atteindre. En plus, la mission et les objectifs clairs contribuaient positivement à l’efficacité de l’équipe.

Enfin, plusieurs facteurs auront contribué au perfectionnement et bon succès du projet, dont, la disponibilité des manuels techniques pour la construction d’un projet, la création d’un WBS et d’un calendrier de séquencement lié directement à chaque activité du projet, avoir les compétences mécaniques nécessaires pour la construction d’un véhicule, pour bien partager les taches de construction à plusieurs membres de l’équipe à la place de 2 membres seulement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *