Le financement de l’économie

Le financement de l’économie peut se faire par un financement interne qui suppose une épargne préalable, ou par un financement externe reposant sur les marchés financiers ou le crédit bancaire. Tout ce système s’inscrit dans un contexte de globalisation financière. Le financement interne ou auto-financement fait référence à la capacité propre de l’agent économique à financer ses projets. Pour les ménages, il va s’agir de l’épargne constitué en vue de financer un projet. Pour les entreprises, il va s’agir de la capacité d’auto-financement qui est la somme des ressources financières détenues par l’entreprise sans avoir recourt à un tier.

D’autre part, le financement externe fait référence à la possibilité pour l’agent économique de se tourner vers des tiers pour financer son projet ou une activité économique. Il aura le choix entre un financement direct, c’est-à-dire solliciter les marchés de capitaux et financement indirect c’est-à-dire le crédit bancaire. Traditionnellement le moyen de financement par excellence des entreprises est le crédit bancaire. Cependant, avec la désintermédiation et la dématérialisation des places financières, les entreprises ont désormais la capacité de se financer directement sur les marchés de capitaux. Le marché des capitaux est constitué de marché monétaire et des marchés financier. Le marché monétaire est un marché de court terme (moins de 7 ans) sur lequel les très grandes entreprises ainsi que les États vont se refinancer en émettant des titres de créances négociables.

Les marchés financiers désignent le compartiment des marchés de capitaux sur lequel vont être émis des titres financiers (actions, obligations) et des titres hybrides pour le long terme (plus de 7 ans). Les marchés financiers se composent du marché primaire sur lequel sont émis pour la 1ère fois les titres financiers « le marché du neuf ». Il faut également distinguer le marché secondaire sur lequel se négocie les titres émis sur le marché primaire « le marché de l’occasion ». C’est ce marché d’occasion qui représente véritablement la Bourse. Il faudra retenir que le marché secondaire est le marché le plus dynamique du marché financier et confère à ce titre le rôle économique du marché financier qui est d’assurer la cotation boursières de ces titres représenté à l’instant « t » par le prix d’équilibre ; ainsi que de donner de la profondeur au marché primaire pour assurer le refinancement des entreprises. 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *