L’ABC de l’économie: Qu’est-ce que la monnaie?

Dans notre situation d’aujourd’hui, l’économie peut se définir par d’innombrables façons. Dans cette situation bien précise, soit reliée directement au phénomène de la mondialisation et d’industrialisation, le concept de l’économie se caractérise comme étant une vision déterminant l’offre et la demande des marchés par rapport aux facteurs qui influences ceux-ci.

En d’autres mots, l’économie dite globale permet de donner une valeur à une rareté pour ensuite profiter de celle-ci de façon monétaire. Dans ce concept, il est possible d’étudier et d’apprendre le fonctionnement des marchés, soit l’offre et la demande mentionnées plus haut, d’évaluer les facteurs qui influencent l’économie et sa dureté au fil du temps et de chercher les défaillances du marché économique pour ensuite pouvoir encadrer les coûts de la vie et donc mieux comprendre les situations économiques des humains.

Dans un contexte d’économie concernant la prospérité et la pauvreté, le document « Le Cauchemar de Darwin » se fond parfaitement au concept du libéralisme, c’est-à-dire lorsque les industries et donc les commerçants sont libres économiquement et qu’ils appliquent le libre-échange et la consommation de travail à leur guise alors que l’État est brimé dans ses interventions auprès de ceux-ci.

En ce sens, la Perche du Nil se voit d’être une ressource naturelle exploitable en devenir pour l’Afrique. Par contre, les dirigeants qui mettent en place l’exploitation de la Perche du Nil sont fixés sur le fait que la seule valeur importante associée à ce commerce est l’argent et les profits engendrés par les exportations qui tombe directement dans leur poche et, surtout, sans avoir à justifier leurs actes. Ils sont donc les seuls à profiter de cette richesse. Ainsi, la conséquence directe de ce phénomène est qu’il y a un énorme écart en les riches et les pauvres de ce pays.

En effet, le documentaire fait d’énormes paradoxes entre la vie quotidienne des dirigeants, qui eux possèdent beaucoup, autant monétaire qu’un un mode de vie prestigieux, et entre le reste des habitants démunis des colonies qui travaillent d’arrache-pied pour pouvoir survivre à une seule journée, avec un salaire quotidien d’environ 1 dollar. Leurs mode de vie sont donc extrêmement différents et cela créer donc un énorme faussé entre ces deux types d’individu.

De plus, au Canada et dans plusieurs autres pays démocratiques, il existe la charte du travail qui stipule de nombreux droits des travailleurs. Il est donc évident qu’aucun droit du travail sont accordés ou même respecté envers les Africains qui travaillent pour les usines de la Perche du Nil.

En effet, dans le documentaire, on remarque que les pêcheurs sont sous-payés, vivent dans d’abominables conditions et souffrent de nombreux problèmes physiques et mentaux dû à l’épuisement et aux maladies. Le taux de chômage est très élevé et le niveau de vie est donc très bas. Bref, il est donc important de souligner à quel point l’écart entre les riches et les pauvres est énorme dans ce commerce et qu’il est bien plus profitable aux pays européens qu’à l’Afrique, qui elle souffre de pauvreté tous les jours à cause de ces commerces décrits comme prodigieux.

L’analyse sociologique L’étude des humains et leurs agissements ont toujours fasciné les personnes qui aiment expliquer le pourquoi et le comment des fondements humaines, et surtout envers ceux qui sont nommés divergents, c’est-à-dire quelqu’un qui ne se confond pas dans les valeurs et les normes de la société distincte.

La sociologie, en ce sens, permet de réaliser cette analyse en appliquant une étude scientifique des êtres humains dans leurs milieux sociaux et donc dans leur société en analysant des phénomènes sociaux et des éléments communs qui bâtissent ces territoires habitants un ensemble d’individus. Il est primordial d’ajouter que la sociologie sert à comprendre, savoir ce qui existe tel quel et non pas de juger moralement les faits et gestes des individus.

Les explications sociologiques permettent de mieux comprendre la culture et les rapports inter-culturels, de décrire comment la socialisation s’effectue auprès d’un enfant, d’un adulte et d’un adolescent, d’expliquer les effets qu’apporte la socialisation et les statuts sociaux qu’impose celle-ci. En ce sens, il est possible d’appliquer cette forme analyse sur les enfants du documentaire.

En effet, la plupart sont des enfants de rue et n’ont aucun bien matériel et familles qui les soutiennent. Grâce à la sociologie, il est possible de comprendre que les enfants qui vivent dans de grandes violences et dans la pauvreté extrême agissent d’une manière bien précise, soit par instinct de survie, parce que leur culture dicte leur manière d’agir et de penser. Ainsi, les enfants de bas âges ne font que du relativisme culturel, c’est-à-dire qu’ils appliquent un regard comparatif en exécutant un programme culturel qui est encré en eux depuis longtemps et qui ne peuvent changer.

Il est ici important de souligner que la socialisation de l’enfant en bas âge est un moment privilégiée parce que le jeune être est malléable et réceptif. Les enfants qui vivent près du Lac Victoria sont donc, la plupart du temps, voués à une vie de pauvreté et de misère, car ils n’ont aucun encadrement et éducation dans cette situation-ci. Ils sont chassés de leur famille, amenés à grandir dans la violence physique et psychologique et dans un mode de survie parce que, pour eux, c’est la seule culture qu’ils connaissent.

De l’autre côté du pont, soit les familles du Canada ou même les familles des propriétaires d’usines, les enfants grandissent dans des environnements plus seins et dans une culture bien différente. L’analyse science politique Permettant de décrire et d’expliquer les phénomènes sociaux engendrés par l’État, la science politique ce défini comme étant une étude logique des nombreux mécanismes gouvernementaux avec l’utilisation de méthodes scientifiques face aux évènements politiques qui arrivent dans la société étudiée. Ainsi, dans ce concept, il est possible d’étudier et d’établir des liens entre les systèmes de valeurs et les principes qui guident l’action politique en étudiant les lois et leurs modèles, les écoles de pensée en rapport avec leurs auteurs et avec les réalités concernées et les enjeux relatifs à la citoyenneté dans un contexte de mondialisation.

Chaque individu se doit d’apprendre à restreindre ses libertés en communauté, mais chacun a aussi droit d’exprimer une mise en garde contre tout abus de pouvoir envers chaque individu. Au Canada, la démocratie est de mise dans le système gouvernemental.

Tous individus se voit protéger contre les abus et les uns envers les autres. Il y a donc plusieurs services sociaux offerts, comme l’assurance maladie, les services communautaires, les services juridiques et biens d’autres. De plus, avec cette démocratie, il y aussi des droits fondamentaux que profite chaque individu.

Toujours dans le documentaire « Le Cauchemar de Darwin », il est possible de remarquer qu’aucune de ces protections n’est présentes dans la Tanzanie et le Mwanza. En effet, il n’y aucune loi qui encadre les mesures d’aide sociale, donc aucune aide financière ou hospitalière, aucune lois qui encadre la prostitution, donc aucune mesure d’aide qui entourent les femmes pour leur venir en aide et aucune structure qui encadre le commerce et les industries.

En ce sens, face à la déclaration universel des droits de l’homme, les Africains touchés par le commerce de la perche du Nil n’ont aucune liberté d’expression, aucune liberté de vivre a l’abri du besoin et aucune liberté de vivre à l’abri de la peur. De plus, il est aussi important de souligner qu’il n’y a pas de règles concernant le commerce qui englobe les échanges et les importations.

En conséquence, il n’y a donc aucun contrôle sur les décisions prises par les dirigeants et énormément d’abus de pouvoir par le gouvernement. En effet, celui-ci ferme les yeux sur le transport d’armes et munitions par les avions arrivant à l’aéroport. Aucun contrôle de sécurité n’est effectué.

Les riches s’enrichissent, la guerre prend plus de puissance et les pauvres, eux, n’ont aucun moyen de s’exprimer et de se protéger. De plus, en abordant le concept de protection, il est possible de remarquer que les travailleurs n’ont aucune loi qui les protègent et qui les encadres en cas d’accident ou de congédiement.

En effet, dans le documentaire, on remarque qu’un des individus étudiés doit surveiller une usine de traitement d’informations et qu’il risque d’y laisser sa vie chaque nuit pour un salaire médiocre. Aucune loi encadre cet homme lorsqu’il travaille et il est donc laissé à lui-même, sans aucune protection.

Par conséquent, d’un point de vue socio-politique, les êtres vivant dans cette situation n’ont pas encadrement et de service offert par l’État pour les protéger et les faire vivre dans de bonnes conditions.

La mentalité républicaine et dictaturienne font en sorte que la politique juridique et les mesures d’aide dans ce pays sont presque inexistants.

La mondialisation a donc apportée beaucoup de conséquence négative qui a joué beaucoup au niveau socio-politique du Mwanza et de la Tanzanie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *