Le gestionnaire de cas est-il incontournable pour intégrer les services ?

Le gestionnaire de cas est-il incontournable pour intégrer les services ?
Le gestionnaire de cas est incontournable pour intégrer les services, par ce que l’intégration de services à l’interface de l’intégration clinique et de l’intégration des soins pour soutien la promotion de la santé, la prévention et la coordination des programmes communautaires. Comme la définition de l’intégration des services « est un processus qui consiste à créer et à maintenir, au cours du temps, une gouverne commune entre des acteurs (et des organisations) autonomes dans le but de coordonner leurs interdépendances pour leur permettre de coopérer à la réalisation d’un projet collectif » (Contandriopoulos, et al., 2001, P. 4). La gestionnaire de case est une opération de préparation, de coordination et de révision des soins prodigués à un individu. Les objectifs de l’intégration des services ont proposé pour d’augmenter la cohérence de l’organisation des services pour les clientèles présentant des problèmes de santé et sociaux complexes et alors les intégrations des services portés des effets positifs en matière de performance des systèmes de satisfaction des besoins des usages de qualité des soins (Couturier, et al., 2016). Par exemple : Dans les pays développés, la coordination est un problème dans de nombreux systèmes de santé développés, notamment en Amérique. Donc, les stratégies d’intégration de soins augmentent la collaboration entre les soins communautaires et les soins primaires (Lewis, et al., 2010).
Les arguments supportent cet article pour la gestionnaire de cas à l’intégration de services soutiens par les différents avantages des stratégies d’intégration de services en gestionnaire de cas et les différentes stratégies d’intégration des services des soins, les soins primaires pour les utilisateurs fréquents des services de santé pour assure la bonne qualité de la population.
Les principes de stratégie d’intervention de services pour gérer le cas sont basés sur l’évaluation approfondie des besoins et des ressources des patients, coordination des services entre partenaires, mise en place et maintenance d’un centre de soins et des services individualisés (Hudon, et al., 2015). Et aussi, la gestion de cas est de plus en plus reconnue à l’échelle internationale comme une intervention appropriée pour améliorer la satisfaction du patient et la qualité de vie et réduire les couts associés aux utilisateurs fréquents des services.

Les stratégies d’intégration des services assurent la collaboration entre les services de santé et les services sociaux doivent travailler ensemble pour soutenir les services complémentaires aux patients et des besoins complexes. Assure l’évaluation unique, la continuité des soins et l’utilisation efficace des données et le processus de communication pour assure la qualité de vie de l’ensemble de la population et réduire ainsi les inégalités sociales (Ross, 2011). Les stratégies d’intégration de services considèrent comme le moyen d’améliorer l’efficacité des systèmes de santé. Et aussi les stratégies d’intégration de services amélioreraient la continuité des soins et la santé et la satisfaction des patients, tout en diminuant l’utilisation des ressources couteuses comme les hôpitaux et les institutions (Ross, 2011).
Les moyens de gestionnaire de cas à l’intégration de services sont très importants parce que la gestion de cas est de plus en plus reconnue à l’échelle internationale comme une intervention appropriée pour améliorer la satisfaction des patients et la qualité de vie et réduire les couts associés aux utilisateurs fréquents des services. Dans l’autre intégration de services en gestion de cas basée sur la communauté qui implique la recherche de cas, l’évaluation, la préparation des soins et la coordination des soins (Hudon, et al., 2015).
Intervention des services pour gérer le cas sont améliorés les résultats des soins, l’expérience des utilisateurs et en réduisant l’utilisation des services hospitaliers et en permettant une approche plus rentable des soins.
Les autres avantages d’intégration de services pour la gestionnaire de cas sont pour réduire le dédoublement des soins de santé, réduire l’utilisation couteuse des hôpitaux (spécialement sur le plan d’admissions d’urgence, mais également en matière de durée de séjour), éviter les lacunes et réduire les couts des services de santé et des services sociaux et une sortie plus rapide de l’hôpital et augmentent l’accessibilité aux services des soins pour les patients (Touati, et al., 2001).
Les stratégies d’intervention des services en gestion de cas doivent donc être considérées comme des outils clés faisant partie d’une stratégie plus large de soins intégrés. Les stratégies des interventions sont utilisées comme une approche collaborative, dynamique et systématique pour assurer et coordonner les soins des services pour une clientèle définie basée sur une pratique interdisciplinaire. Les stratégies d’intervention de services sont concentrées sur les différentes composantes principales d’intervention de soin, comme l’évaluation approfondie des besoins et des ressources du patient, la coordination des services entre partenaires et soutien à l’autogestion pour les patients.
Il y a les différents types des stratégies d’intégration de soins qu’on peut utiliser pour gérer les cas ; la structure organisationnelle, intensité de l’interdépendance (la coordination et l’intégration complète), cohérence de système (système de gestion, le système clinique et le système clinique administratifs) et intégration de préventif dans le curatif (Contandriopoulos, et al., 2001). Il y a les niveaux des besoins et les éléments d’intégration ; individus (usage partenaire de sa santé et de son mieux-être), groupe des usagers avec la même maladie ou condition et population (actions concertées sur les déterminants de la santé avec les acteurs sectoriels et intersectoriels).
Les intégrations des soins sont une dimension de processus général d’intégration et elle constitue la finalité de recherche de ce processus. Intégration est assure la continuité et la globalité des soins et assure les services fournis par les différents professionnels. Aussi, l’intégration de soins permet d’assurer une coordination collective pour répondre à des problèmes complexes et chroniques. Coordonner de façon durable les pratiques cliniques autour des problèmes de santé de chaque personne malade (Contandriopoulos, et al., 2001). Intégration de l’équipe clinique (ou intégration médicale), constituée par des équipes multidisciplinaires et mise à la disposition de chaque équipe des informations nécessaires pour suivre et évaluer la prise en charge des patients et les résultats obtenus (Touati, et al., 2001). Il y a les deux dimensions : La dimension constitue par le médecin, infirmier et autres professionnel, cette équipe intervenant dans la communauté pour résoudre les problèmes des soins de santé et la dimension a été construite par l’intégration des médecins généraliste et spécialiste aux réseaux, cette équipe soit participe dans l’intégration des services et active doit être adaptée a la nature des besoins (Touati, et al., 2001).
Intégration fonctionnelle (encourager le fonctionnement durable des équipes cliniques intégrées), l’intégration des systèmes de financement, d’information et des modalités de gestion du réseau. Les premières fonctions d’intégration fonctionnelle sont encouragées le fonctionnement durable des équipes cliniques intégrées et qui donnera les soins de qualité continus et globaux. Aussi, les autres fonctions d’intégration fonctionnelle sont l’intégration des systèmes de financement, d’information et des modalités de gestion du réseau (Contandriopoulos, et al., 2001). Intégration systémique : est une création d’un cadre organisationnel et normatif qui favorise la collaboration clinique les fonctions importantes de cette stratégie ce pour assurer un fonctionnement durable de l’intégration. Pour la gestion de cas les stratégies sont utilisées pour intégrer le soin primaire, le soutien de la promotion de la santé, la prévention et coordination des programmes communautaires.
Intégration normative est assure la meilleure communication et coordination et pour construction d’objectifs communs. Les autres objectifs d’intégration normative est assure la création d’un système collectif de représentations et de valeurs cultures et représentations communes (Contandriopoulos, et al., 2001). La stratégie d’intervention dans le côté de gestion de cas en soins primaires pour les utilisateurs fréquents de services de soins de santé pour les patients atteinte de maladies chroniques (maladie chronique comme le diabète, maladie cardiovasculaire, maladie respiratoire, santé mentale, maladie musculosquelettique ou douleur chronique) pour assure l’espérance de vie chez les patients et de leur famille (Hudon, et al., 2015). Aussi cette intervention visait à examiner l’expérience des patients et des membres de leur famille en cadre d’intervention du médecin de soins de première ligne (Beaulieu, et al., 2015).
Aussi, il y a la méthode qu’on appelle projet et recherches sur l’intégration des services pour le maintien de l’autonomie (Prisma) utilise pour montre un fort impact sur la prévention de la perte d’autonomie en termes de santé publique au niveau de la population. « Ce modelé repose sur six éléments principaux : partenariat, point d’entrée unique, gestion de cas, un outil d’évaluation multidimensionnel et normalisé, un plan de services individualisé et un système de transmission de l’information » (Somme, et al., 2008).
En fin, le gestionnaire de cas est-il incontournable pour intégrer les services, c’est dire que l’intégration des soins dans le gestionnaire de cas est la coordination des soins, le soutien à l’autogestion et l’assistance à la navigation dans les soins étaient des activités clés de la gestion des soins, cette l’intervention de potentiel pour favoriser la continuité des soins pour la population. Et alors, la nouvelle orientation a généré deux approches principales pour l’intégration des soins de santé : l’amélioration des processus intra organisationnels et la conception de structures inter organisationnel.

Conclusion
Pour la conclusion, nous proposons que les programmes de gestions de cas puissent potentiellement fournir de meilleurs soins aux patients et des économies de couts. Cependant, pour ce faire, ils doivent être bien conçus, impliquer des gestionnaires de cas et des équipes de soins appropriés et formés de manière professionnelle, et être intégrés à un système plus vaste qui soutient et valorise les soins intégrés et coordonnés. Les services de soin sont très importants dans le domaine de soins à partir de l’amélioration de l’accès, de la communication, de la coordination et de la participation à la prise de décision, ainsi qu’une meilleure transition des soins de santé pour la population. L’autre avantage caractérise par l’intégration des services des soins sont assurés la bonne qualité de soins (les patients) de la population en générale. Et aussi, les stratégies d’interventions des services sont multi organisationnelle dans le modèle acceptable pour soutenir l’intégration des soins hospitaliers, primaires et communautaires. Donc, le gestionnaire de cas est-il incontournable pour intégrer les services.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *